Rechercher dans ce blog

Translate

dessin/sculpture/peinture/mise en scène plastique/Disconographies/expos/édition/photographie...

samedi 28 septembre 2019

Dessins dans "FAUVE" revue Billebaude n°15


Quelques dessins de périodes différentes seront publiés dans le prochain numéro de Billebaude
"FAUVE"
Lancée en 2012 par la Fondation François Sommer et les Editions Glénat, Billebaude est une revue d’exploration et de réflexion sur les usages et représentations de la nature.
Chaque semestre, la revue propose autour d’un thème – le loup, la forêt, la ruralité, etc. -, des contributions de chercheurs, journalistes, acteurs de terrain, artistes.
Dans un esprit d’ouverture, la revue tisse des liens entre le monde de la recherche, de l’art et celui de la gestion de l’environnement autour des enjeux de conservation de la nature. Consciente que la crise écologique et économique invite à recomposer un nouveau savoir où la science dialogue avec la culture et la gestion avec les pratiques et savoirs traditionnels, la revue fonctionne comme un laboratoire d’idées et d’échanges.
Sans militer pour un bon usage de la nature, Billebaude cherche à révéler les paradoxes de la société contemporaine marquée à la fois par une sensibilité croissante à la nature et une méconnaissance pratique de plus en plus grande du fonctionnement des écosystèmes.
Revue d’analyses, d’interviews, de récits, Billebaude est aussi galerie d’art, qui prolonge sur papier l’espace du musée de la Chasse et de la Nature en exposant des propositions artistiques originales.
La revue est diffusée en librairies et sur abonnement.
Merci Anne de Malleray

Texte Anne de Malleray 2019

La pratique artistique de Noémie Sauve explore diverses formes plastiques – sculpture, dessins, peinture – et son travail figuratif où territoires et formes animales sont des motifs récurrents – est centré sur les enjeux de liberté, de pouvoir et de domination. Toujours située sur des terrains d’enquête, elle mène des collaborations fréquentes avec des scientifiques, comme sur le voilier de recherche Tara, ou des agriculteurs, comme les Bergers urbains de l’association Clinamen en Ile de France. Dans ses oeuvres – qui jouent sur des effets hypnotiques et de fascination liés aux fantasmes que nous projetons sur le monde naturel – l’artiste explore des manières renouvelées de restituer et traduire les enjeux politiques de nos relations aux autres vivants.

Anne de Malleray, directrice de la revue Billebaude / Fondation François Sommer, Billebaude n°15-novembre 2019

Aucun commentaire:

Publier un commentaire