Rechercher dans ce blog

Translate

dessin/sculpture/peinture/mise en scène plastique/Disconographies/expos/édition/photographie...

mardi 3 août 2021

exposition "Honky Tonk Fields" et soirée FACAC

 

-- Honky Tonk Fields --

Du 6 au 18 juillet 2021
Horaires d'ouverture : mercredi à dimanche, 11h - 19h
__________________________________________
● VERNISSAGE : mardi 6 juillet à partir de 18h
○ Soirée FACAC : mardi 13 juillet
__________________________________________
Explorant notre rapport à l’alimentation au sein de l’espace urbain, l’exposition Honky Tonk Fields propose à travers différents points de vue et formes artistiques de questionner la nourriture, ses modes de production et de consommation.
L'exposition Honky Tonk Fields inaugure le programme Tender Fluid - programme d'expositions fluides, tendres et alternatives portées par les acteurs du réseau Plateau Urbain - et se tient à l'Espace Voltaire, lieu d'occupation temporaire géré par Plateau Urbain.
L'exposition Honky Tonk Fields est soutenue par la DRAC Île-de-France dans le cadre de l'Été culturel 2021 #eteculturelidf#vivrelaculture- L’Été culturel est une initiative du ministère de la Culture coordonnée et mise en oeuvre par la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) d’Île-de-France
__________________________________________
Avec les œuvres de 
Aranthell, Guillaume Belvèze x Pascal Mouisset x Alexandre Paty & guests, Benoît Blanchard, Pernelle Gaufillet Ventura, Julia Gault, Juliette Gelli~, Jaga Jankowska-Cappigny, Edith Magnan, Justin Meekel, Onggi sous roche, Louise Parnel, Céline Pelcé, Louise Siffert, Jade Tang, Thr34d5, Joanna Wong
et une sélection d'œuvres du FACAC - Fonds d’Art Contemporain Agricole de Clinamen (avec Ivana Adaime Makac, Thierry Boutonnier, Élise Bergamini, Sylvain Gouraud, Natsuko Uchino, Apolline Grivelet, Suzanne Husky, Stéphanie Sagot, Nouveau Ministère de l'Agriculture, Yoann Moreau et Masumi Oyadomari, Noémie Sauve)
__________________________________________
En 1982, l’artiste américaine Agnès Denes réalise une œuvre contestataire fondatrice en plantant un champ de blé d’un hectare en plein cœur de Manhattan. A travers le blé, symbole de richesse, d’énergie mais aussi de disparités économiques et de questionnements écologiques l’artiste confronte le système à ses incohérences et ses disfonctionnements et évoque également cette rupture entre la campagne et la ville, entre les lieux de production et de consommation. En écho à l’œuvre Wheatfield – a confrontation, l’exposition réinvestit ces questionnements et cherche à confronter la ville dans son rapport au vivant à travers le prisme de l’alimentation et de sa place au sein de la structure urbaine et ses substructures sociales et culturelles. 
Empruntant son titre au honky tonk, un style de musique country né aux Etats-Unis dans un contexte urbain, l’exposition propose de réfléchir aux formes de reconnexion possibles et d’explorer différents scénarios : transposition, transformation, hybridation, cohabitation, incorporation, domestication, observation. 
Par ces processus artistiques, entre expérimentation et contemplation, des formes et des espaces de dialogues inédits apparaissent. Chaque œuvre reflète un mode de réappropriation et de resignification de l’espace urbain qui devient un terrain de création de nouveaux imaginaires pour une reconnexion des pratiques artistiques, agricoles et alimentaires. Créant des alternatives poétiques, les œuvres interrogent les structures actives au sein de nos manières de produire et de se nourrir tout en développant le potentiel esthétique des pratiques liées à l’alimentation. Elles font également surgir les dynamiques émancipatrices à l’œuvre autour de ces questionnements, vers une définition plus large de la communauté du vivant. 
Ainsi les artistes sont invités à produire leurs propres champs de cultures, un champ de futurs, un champ des possibles, un champ à soi.
__________________________________________
Commissaires d'exposition : Collectif Enoki x Pascal Mouisset 
Graphisme : Juliette Gelli~
Scénographie : avec la participation de Juliette Azémar


À l'occasion de l'exposition Honky Tonk Fields, Noémie Sauve présentera pour la première fois le Fonds d'Art Contemporain Agricole de Clinamen (FACAC) avec Julie Lou Dubreuilh, bergère de l'Association Clinamen /Bergers Urbains et Pauline Lisowski, critique d'art et commissaire d'exposition associée au FACAC.
Cette présentation sera suivie de la projection et d'une discussion autour du film "Visage d'un pays" de l'artiste Sylvain Gouraud, réalisé avec les agriculteurs de l'association "Les Racines du blavet" dans le cadre d'une résidence Hors les murs du Centre Pompidou.
____
Le Fonds d’Art Contemporain Agricole de Clinamen (FACAC) est un outil artistique collectif de réflexion sur nos pratiques agricoles et les enjeux attenants à ces pratiques. Paysage, domestication, brevetage du vivant, autonomie, artisanat, élevage … voté en 2017 lors de l’AG de Clinamen (association qui dynamise les territoires urbains par la promotion des pratiques paysannes) et actif depuis 2019, il a été co-créé par Julie Lou Dubreuilh, bergère (Bergers Urbains), et Noémie Sauve, artiste, qui en assure la direction artistique. Pauline Lisowski, commissaire d’exposition et critique d’art et Mélodie Brun, paysagiste, ont rejoint l’équipe bénévole en 2021.

Artistes du FACAC exposés pour cet événement:
IVANA ADAIME MAKAC
SYLVAIN GOURAUD
NATSUKO UCHINO
THIERRY BOUTONNIER
NOÉMIE SAUVE
ÉLISE BERGAMINI
APOLLINE GRIVELET
YOANN MOREAU et MASUMI OYADOMARI
SUZANNE HUSKY
STÉPHANIE SAGOT
NOUVEAU MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE

visuel FACAC / sculpture Noémie Sauve, photo Katrin Backes
photo soirée FACAC avec de gauche à droite : Noémie Sauve, Julie Lou Dubreuilh et Pauline Lisowski photo @Lauriane Gricourt


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire